Vous connaissez certainement cette situation. Ce sentiment vaseux, nauséeux et inconfortable quand vous descendez de l’avion. Et c’est une impression qui ne vous quitte pas immédiatement une fois que vous posez le pied sur la terre ferme. Le responsable : le manque d’oxygène à 10 kilomètres du sol. Votre corps n’est pas habitué et le fait d’être assis sans bouger pendant plusieurs heures ne fait qu’en accentuer le phénomène. Par conséquent, vous vous sentez fatigué(e) et à moitié endormi(e) en descendant de l’avion. Il y a mieux pour commencer les vacances ou un voyage d’affaires. Heureusement, vous pouvez gérer au mieux votre fatigue. Voici nos 6 conseils pour passer un vol agréable.

 

1. Bouger

Les mouvements améliorent la circulation du sang, ce qui fait que vous vous fatiguez moins vite. Faites donc de temps en temps un tour dans l’avion. Vous n’osez pas déranger votre voisin endormi ? Faites bouger vos bras, jambes et pieds tout en restant assis(e). Pas comme un dingue évidemment, sinon vous allez vous fatiguer justement.

 

2. Évitez l’alcool

Il n’est jamais bon de s’adonner à la boisson, surtout pas en avion. Il y a déjà moins d’oxygène que sur terre et, en buvant, vous privez encore votre organisme d’oxygène. Par conséquent, le mal de tête et la fatigue vont pointer le bout de leur nez dès les premières gorgées. Si vous devez travailler après l’atterrissage, mieux vaut donc se passer de ce petit verre de vin.

 

3. Buvez de l’eau

En altitude, l’eau est une meilleure alternative que les boissons qui vous déshydratent, comme le champagne, la bière ou le café. Dans la cabine, l’air est très sec et, si vous ne buvez pas, vous allez vous déshydrater. Et vous souffrirez de maux de tête. Un peu comme si vous aviez une gueule de bois. Encore une fois, il faut boire beaucoup d’eau, cela reste le meilleur remède. Et si vous devez passer plusieurs fois par la case toilettes, ce sera une bonne façon d’appliquer le conseil n°1.

 

4. Prenez une aspirine

Une aspirine améliore la circulation du sang. Si vous êtes vite fatigué(e) ou avez déjà eu des varices ou une thrombose, une aspirine fera des merveilles. Bien entendu, les trois premiers conseils ne sont pas superflus si vous prenez une seule pilule.

 

5. Utilisez du spray pour le nez

Vous souffrez déjà d’un rhume en montant dans l’avion ? Les changements de pression atmosphérique lors du décollage et de l’atterrissage peuvent vous faire mal aux oreilles. Un peu de spray pour le nez vous aidera à le dégager.

 

6. Dormez !

Le meilleur moyen d’arriver à destination frais comme un gardon est de dormir dans l’avion. Certes, ce n’est pas une sinécure de dormir recroquevillé dans son siège, mais avec un coussin de voyage pour votre nuque, un masque de nuit, des boules Quies et un foulard ou une petite couverture, cela fera l’affaire. Un pantalon large, un gros pull et des chaussures pratiques (avec des lacets) augmentent vos ‘chances de dormir’ (voir également ‘La tenue idéale pour prendre l’avion’). Réglez votre réveil pour qu’il sonne une demi-heure avant l’atterrissage. Vous serez ainsi bien éveillé lorsque vous devrez récupérer votre bagage sur le tapis roulant.

Reizen Lenaers Koksijde

Zeelaan 212, 8670 Koksijde
+32 (0)58 52 21 00
koksijde@reizenlenaers.com

Reizen Lenaers De Panne

Markt 16, 8660 De Panne
+32 (0)58 42 11 44
depanne@reizenlenaers.com

Restez au courant

Inscrivez-vous à notre newsletter